Sign In

Blog

Latest News

Maintenance

Site en maintenance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chien agressif : Comment gérer l’agressivité du chien

Chien agressif : Comment gérer l’agressivité du chien

Est-il possible d’éduquer un chien à ne pas avoir de comportement agressif ? Oui, bien entendu ! L’agressivité des animaux de compagnie envers le propriétaire, les humains ou d’autres chiens est un trouble du comportement grave qui peut et doit être corrigé avec l’aide d’un éducateur canin professionnel. Une chose est sûre : l’agressivité entre congénères ou envers les humains n’est pas innée et est souvent le fruit des approximations du maitre, transmettant les mauvaises informations au chien. Vous devez d’abord déterminer la cause du comportement agressif, puis procéder à sa correction.

Agression chez les chiens : signes avant-coureurs

L’agression est un terme utilisé pour décrire divers types de comportement de chien. En règle générale, un comportement agressif commence par un avertissement, mais à la fin, il peut conduire à une attaque, il est donc extrêmement important de corriger le comportement de l’animal (et pas l’animal lui-même !) via une série d’exercices visant à faire adopter au chien un comportement alternatif à l’agression. Voici quelques-unes des façons dont un chien exprime un comportement agressif :

  • Grognement.
  • Grognant avec un sourire.
  • Menace ou aboiements gutturaux.
  • Attaque contre une personne.
  • Contact des dents / morsure légère sans pression.
  • Saisie de parties du corps ou morsure sans marques.
  • Une morsure causant une blessure ou une ecchymose.
  • Plusieurs piqûres rapides.

Causes du comportement agressif du chien

Les animaux domestiques peuvent être agressifs pour de nombreuses raisons. La Société américaine pour la prévention de la cruauté envers les animaux déclare que le comportement des chiens entre généralement dans l’une des catégories d’agression suivantes :

  • Territorial.
  • Dominant.
  • Protecteur.
  • La frayeur.
  • Manque de socialisation.
  • Défensive.
  • Douloureux.

L’agression se manifeste pour diverses raisons, mais dépend souvent des conditions environnementales. Si vous avez adopté votre chien dans un refuge, celui-ci a peut-être déjà été maltraité et certaines maladies ou mauvaises expériences peuvent provoquer des comportements agressifs. Par conséquent, il est impératif que vous disiez à votre chien combien vous l’aimez et que vous lui créiez un environnement sûr. Une relation forte, stable et de confiance avec votre chien sera un point de départ immanquable pour mettre votre chien sur la voie de la ré-éducation.

Si votre animal agit de manière méchante après une blessure, la douleur en est probablement la cause, mais lorsqu’elle s’atténue, l’agression disparaît généralement. Gardez à l’esprit, cependant, que lorsque vous essayez de soulager l’état de votre chien, la douleur peut s’aggraver et causer plus d’inconfort,le chien peut alors tout tenter pour se libérer de cet état et devenir agressif. Si cela se produit, appelez immédiatement votre vétérinaire et demandez quand et comment vous pouvez amener l’animal à la clinique. C’est pour cela qu’il est recommandé de manipuler le chien régulièrement et de lui faire accepter cela comme quelques chose de positif. Ainsi, au cas de blessure, le chien verra vos manipulations comme une source d’apaisement et non de douleur supplémentaire.

L’agression territoriale peut se manifester chez un chien lorsqu’une personne ou un animal s’approche d’un objet qui lui est cher, par exemple un jouet, son domicile ou un propriétaire bien-aimé. Dans ce cas, il faut l’entraîner à respecter les limites et sevrer le chien de la surprotection. Ce cas est beaucoup plus controversé, car ce type d’agression peut faire l’objet de pré-disposition génétiques, mais est toujours et sans exception rectifiable. Si votre chien est habitué au fait que tous les jouets de la maison lui appartiennent exclusivement, alors un nouvel animal de compagnie peut briser cette notion et l’obliger à défendre son territoire. Dans ce cas, habituez progressivement les animaux aux changements afin que l’animal obstiné s’habitue à de nouvelles circonstances au fil du temps.

Une fois que vous avez identifié la cause du comportement agressif, vous pouvez choisir le programme d’entraînement idéal. Vous pouvez également éviter les facteurs négatifs ou provocateurs ou changer l’environnement. L’accompagnement d’un éducateur comportementaliste canin compétent en matière de chiens agressif est crucial pour vous accompagner dans cette démarche ! Seul un professionnel qualifié saura déterminer les causes profondes de l’agressivité de votre chien mais aussi vous proposer des exercices pertinents pour que votre chien en sorte dans les meilleures conditions.

Type d’agressivité chez les chiens

Agression protectrice-territoriale

Il s’adresse aux animaux ou aux personnes qui s’approchent du territoire ou du propriétaire, envers lesquels le chien a un instinct de protection et de défense. Si après l’intimidation l’intrus ne recule pas et dépasse effectivement la limite du territoire ou la proximité du propriétaire, le chien réagit en attaquant. Exemple typique : le facteur qui passe quotidiennement et fait réagir le chien.

Agression prédatrice

Il s’adresse aux personnes (surtout les enfants), aux animaux et aux objets en mouvement (voitures, motos, vélos), que le chien perçoit comme des proies. Il peut provenir d’un entraînement à la chasse, être inné ou venir d’expériences antérieures ; dans ce cas il vous sera difficile de ré-éduquer le chien agressif et de corriger cet instinct, si ce n’est avec un comportementaliste canin expert et beaucoup d’engagement.

Agressivité possessive

Il s’adresse à des personnes ou à des chiens et vise à la défense d’un objet (une balle, un os, un jeu, un bâton). Ce type d’agression est l’un des plus communs et la protection de ressources peut être traitée de multiples manières. Comme pour toutes les autres formes d’agression, nous vous invitons à vous tourner vers un éducateur canin proche de chez vous.

Agression entre chiens de même sexe non cohabitants

Elle s’adresse à un sujet du même sexe dans le but de s’imposer comme sujet dominant et touche indifféremment les mâles et femelles. Si le chien est agressif envers les autres chiens du même sexe, il s’agit d’un comportement tout à fait normal dans la nature, mais qui peut engendrer certains problèmes sociaux dans la vie domestique. Attention, la castration du mâle ou stérilisation de la femelle n’a généralement qu’une incidence minimale sur ce type de comportement : privilégiez une thérapie comportementale avant toute chirurgie.

Agression par irritation

Elle est causée par des épisodes de souffrance et de douleur ou par des situations qui provoquent l’irritation ou la constriction du chien.

Agression maternelle

Il s’agit d’un comportement agressif de la chienne tout à fait normal chez les chiennes en gestation, à l’approche de l’accouchement ou à la suite de celle-ci. Il ne nécessite pas d’interventions ni de traitements, car il fait partie des manifestations de l’instinct protecteur maternel et diminue jusqu’à disparaître lorsque les chiots commencent le sevrage.

Agression par peur

Lorsqu’un chien pense qu’il est dans une situation dangereuse, il utilise l’agressivité pour essayer de résoudre la tension. Il est facile à reconnaître car, contrairement à tous les autres types, il se caractérise par une posture inhibée : queue entre les jambes, tête baissée, cheveux raides, oreilles en arrière, yeux obliques et pupilles dilatées. Le chien effrayé recule et grogne jusqu’à ce qu’il soit obligé de mordre pour se sortir de la situation, mais s’il découvre que l’agressivité est efficace il l’utilisera de plus en plus souvent, devenant dangereux.

Agressivité redirigée

Lorsque quelque chose irrite le chien et que l’animal n’a pas la possibilité de se défouler, il peut arriver qu’il réponde à un stimulus concomitant, même s’il est d’un type complètement différent et n’a pas de caractéristiques menaçantes. Par exemple, cela peut se produire lorsqu’un chien tenu en laisse devient agressif envers un autre chien et, incapable de l’attaquer, mord son maître, vers lequel il « redirige » son agressivité. Attention, l’agressivité redirigée n’est pas toujours la redirection d’une première agressivité. Elle est surtout le fruit d’une très forte charge émotionnelle sur le chien qui peut être indifféremment positive ou négative.

Dans tous ces cas, l’agressivité du chien découle d’un mélange d’instinct naturel, de sexe, d’expériences antérieures et de l’environnement dans lequel il a grandi et dans lequel il évolue au quotidien. Le comportement agressif du chien doit cependant toujours être maîtrisé pour comprendre si l’intervention d’un vétérinaire est nécessaire, afin d’exclure les causes pathologiques, ou d’un dresseur de chien spécialisé, pour corriger les manifestations violentes par le dressage et éduquer le chien agressif.

Dresser / ré-éduquer un chien agressif

La première étape pour dresser un chien agressif est de déterminer la raison de ce comportement. Votre chien est-il agressif envers un certain membre de la famille ou un ami, des étrangers ou d’autres animaux ? De plus, comme mentionné ci-dessus, il est nécessaire de déterminer ce qui dans l’environnement de l’animal provoque une attaque d’agression.
Une fois que vous avez déterminé la cause de l’agression et sa direction, il est temps d’amener le chien à l’entraînement chez un éducateur canin. Si vous n’êtes pas sûr d’un entraîneur, consultez votre vétérinaire. Selon la Société américaine pour la prévention de la cruauté envers les animaux, « Certains chiens agressifs se comportent de cette façon en raison d’une maladie ou de complications. » Avant de commencer à dresser votre chien, emmenez-le chez votre vétérinaire et faites réaliser un petit check-up. Lors de l’examen, le médecin identifiera tout problème de santé qui contribue au développement de l’agressivité dans le comportement de l’animal.

Surtout, n’entreprenez pas le travail comportemental sans l’avis d’un éducateur canin qualifié. Souvent, les comportements agressifs d’un chien viennent d’une mauvaise communication avec son maitre : vous pouvez donc être en partie la source de l’agressivité. Travailler seul le comportement du chien pourrait amener à répéter les mêmes erreurs voire pire. Seul un éducateur qualifié saura vous accompagner pour guider votre chien et le mettre sur la bonne voie dans les meilleures conditions et ne pas risquer de causer plus de dégâts sur le comportement du chien.

N’ignorez en aucun cas les signes d’agression.

C’est un bon conseil pour de nombreuses raisons. Premièrement, l’agressivité est un trait de caractère indésirable qui peut entraîner des blessures à une autre personne ou au chien lui-même. Si vous remarquez des signes de comportement agressif chez un chien étranger, laissez-le tranquille et continuez votre vie le plus naturellement possible en évitant de contrarier le chien. Si vous remarquez cela chez votre chien, assurez-vous de trouver la raison de ce comportement afin de prendre des mesures pour le corriger.

Ignorer l’agressivité est une menace pour votre sécurité : il ne faut jamais minimiser un comportement agressif quel qu’il soit et toujours le prendre au sérieux. Si vous remarquez des signes d’agressivité chez votre chien normalement docile, regardez attentivement autour de vous. L’ouïe et l’odorat chez les animaux sont plus forts que chez les humains, ils peuvent donc reconnaître une menace beaucoup plus tôt. Si votre chien détecte un intrus dans votre maison ou un animal sauvage à proximité, des signes d’agression peuvent être un avertissement de danger.

Enfin, ne punissez pas votre chien pour comportement agressif. Le chien ne comprendra pas la punition, et peut donc se mettre encore plus en colère et devenir encore plus agressif. La meilleure façon de sevrer un chien de l’agressivité est de récompenser un bon comportement. Travailler votre relation et vous positionner comme leader permettra au chien de vous faire confiance et de ne pas réagir de lui-même. En fin de compte, il répondra le mieux à la récompense de l’entraînement et adoptera progressivement de meilleurs comportements.

Comme les enfants, les chiens ont besoin de créer les conditions d’un bon comportement. En règle générale, un comportement agressif persistant indique un problème qui doit être identifié afin de changer l’environnement pour le mieux. Une fois que vous avez déterminé la cause, vous pouvez commencer à travailler avec votre animal de compagnie et votre vétérinaire ou entraîneur vous conseillera sur la façon de réduire l’agressivité. Un peu d’amour et de patience aideront tout chien à devenir obéissant.

Comment marcher avec un chien agressif

Promener un chien agressif est souvent une source de stress considérable et n’est agréable pour personne : ni pour vous, ni pour les passants et surtout pas pour votre chien qui souffre en permanence d’un environnement qui lui parait hostile. Le travail avec un éducateur canin vous sera alors essentiel pour remettre tout le monde sur la voie de la sérénité.

Quelque soit le déclencheur d’agressivité du chien, veillez à vous tenir à une distance raisonnable de celui-ci en permanence. Si votre chien réagit aux autres chiens à 30m : restez simplement à plus de 30m et récompensez votre chien s’il remarque le déclencheur sans y réagir. En suivant les conseils de votre éducateur canin, vous pourrez progressivement rétrécir cette distance jusqu’à retrouver des balades plus « naturelles ».

Soyez plus vigilant que votre chien tout en étant le plus décontracté possible. Vous verrez venir la source de stress du chien avant lui et pourrez y réagir avec calme et sérénité avant votre chien. Ne challengez pas trop votre chien et n’allez pas trop vite en besogne : la progressivité est essentielle pour remettre votre chien en confiance.

Vérifiez systématiquement votre matériel avant d’aller vous promener. Un chien agressif peut faire des dégâts, qu’il pèse 2kg ou 50kg. Une laisse et un collier solides et en bon état sont essentiels pour éviter que le chien ne vous échappe. Aussi, ne promenez votre chien que si vous êtes certains d’être en mesure de le tenir en toutes circonstances et d’une seule main.

Cela n’est jamais agréable et peut être pris comme un aveu d’échec mais la muselière vous aidera à minimiser les risques et à vous mettre en confiance. Passez le pas en vous disant qu’il ne la portera que de manière temporaire, le temps que le travail avec l’éducateur porte ses fruits. Le regard de certains passants vous semblera pesant, mais gardez en tête que si l’on ne comprend pas pourquoi une muselière est nécessaire, on ne comprend pas les difficultés que rencontre le chien et combien il est important de tout mettre en oeuvre pour améliorer son quotidien.

Ne vous laissez pas dépasser par la situation et ne renoncez pas :

Un chien agressif ou réactif peut vous amener progressivement à un quotidien particulièrement stressant. Ne vous laissez pas submerger par la situation et agissez dès que possible. Prenez rendez-vous chez votre vétérinaire et avec un éducateur canin dès que la situation le demande. Un chien agressif, même depuis longtemps, n’a pas à l’être toute sa vie : comme pour les humains, le chien est capable d’ajuster son comportement et d’évoluer. Rien n’est donc perdu et passer du temps à ré-éduquer votre chien, à travailler avec un éducateur en vaut clairement la chandelle et vous retrouverez rapidement un quotidien serein où vous et votre chien chien vous sentez bien et en harmonie.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *