Sign In

Blog

Latest News

Maintenance

Site en maintenance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment choisir la race de son chien ?

Comment choisir la race de son chien ?

Le caractère est le plus important. Cela s’applique à la fois aux humains et aux animaux. Si vous envisagez d’avoir un chien, vous aimez probablement une certaine race. Mais est-ce la bonne pour vous ? La personnalité de votre chien joue un rôle important pour déterminer s’il convient à vous et à votre style de vie. Il sera beaucoup plus facile de choisir une race si vous savez quels traits de personnalité correspondent à vos besoins. Les conseils suivants vous aideront à trouver le bon animal de compagnie pour votre personnalité et votre style de vie.

Examinez votre foyer et votre environnement

Êtes-vous célibataire ou avez-vous une grande famille ? Avez-vous des bébés, d’autres animaux de compagnie ou des enfants en bas age, ados ou adultes ? En plus de votre famille, vous devez également évaluer votre maison. Vous avez un appartement ou une maison ? Une grande cour clôturée ou une petite zone herbeuse ? Y a-t-il un endroit idéal pour se promener dans le quartier ou le parc pour chiens, les forêts requièrent un moyen de transport ? Tous ces facteurs peuvent influencer le choix de la race et de la taille du chien.

Ces questions vous aideront à affiner votre recherche de la race de chien qui vous convient le mieux. Par exemple, si vous vivez dans un appartement et que vous n’avez pas de parc ou de zone de promenade à proximité, vous voudrez peut-être envisager un petit chien qui n’a pas besoin de beaucoup d’espace de jeu. Si vous avez de jeunes enfants, évitez les races miniatures car elles sont très fragiles et deviennent nerveuses avec les enfants. Si tel est le cas, envisagez une plus grande race de chien qui aime les enfants. Et si vous aimez les très grands chiens, comme le Dogue Allemand ou le Saint-Bernard, vous devrez vous assurer d’avoir suffisamment d’espace dans la maison ou la cour pour accueillir confortablement un si grand animal et ne pas avoir l’impression de se marcher sur les pieds au quotidien. Pour les chiens sportifs, la proximité de champs, forêts et grands espaces sera essentielle pour assouvir leur besoin de dépense quotidienne.

Autre question pratico-pratique : certaines races de chiens sont dites « d’alarme ». Ces chiens ont une prédisposition à aboyer très régulièrement et au moindre bruit à l’extérieur. Réfléchissez-y à deux fois avant d’adopter ce type de chien si vous vivez en appartement ou en centre ville, au risque d’être constamment dérangés et de faire vivre un enfer à votre voisinage.

Adopter un chien en correspondance avec votre style de vie

Pour choisir la bonne race de chien, vous devez bien analyser votre vie. Travaillez-vous tard ou voyagez-vous souvent ? Aimez-vous découvrir quelque chose de nouveau ou êtes-vous une patate de canapé ? Si vous avez un mode de vie actif, il est logique de rechercher une race de chien qui vivra avec vous au même rythme. Les terriers et les races de chiens de sport aiment beaucoup bouger. En revanche, si vous préférez passer le week-end sur le canapé, la race active n’est pas pour vous. Si vous passez beaucoup de temps à l’extérieur de la maison et que vous ne pouvez pas emmener votre chien avec vous, vous devriez rechercher des races qui ont des pré-dispositions à savoir être seules et autonomes.

Le style de vie et le rythme de vos activités est réellement déterminant dans le choix de la race de votre chien. De grâce, ne choisissez pas un chien pour son aspect physique mais sportif en vous disant qu’il s’accommodera des weekends-canapé. Border-collies, bergers australiens, malinois ou encore braques vont réellement souffrir d’un manque d’activité physique et développer des troubles de comportements bien plus qu’handicapant au quotidien si ce besoin n’est pas respecté. Été comme hiver, sous le soleil, la pluie ou la neige, qu’il vente ou non, ces chiens doivent sortir et travailler au grand air quotidiennement. Soyez certains que votre style de vie et votre envie personnelle soit en correspondance avec cela pour ne pas courir au désastre.

Réfléchissez à pourquoi vous avez besoin d’un chien

Il sera très utile de comprendre ce que vous attendez de votre chien. Avez-vous juste besoin de compagnie ou avez-vous besoin d’un chien de garde ? Avez-vous besoin d’un petit copain pour se blottir sur vos genoux, ou d’un grand copain pour vous tenir compagnie pendant que vous courez ? Certains propriétaires d’animaux recherchent un nounou chien qui peut protéger leurs enfants pendant qu’ils jouent, tandis que d’autres recherchent un nouveau meilleur ami pour leur famille. Admettre honnêtement à vous-même pourquoi vous avez besoin d’un chien et ce que vous et votre famille en attendez sera un grand pas en avant pour faciliter la recherche du bon animal de compagnie pour votre famille.

Tenir compte du temps et du budget

Soyez honnête quant au temps et à l’argent que vous êtes prêt à consacrer à un chien. N’oubliez pas que si vous en avez un, cela équivaudra à adopter un très jeune enfant qui le restera pour toujours. En plus d’une bonne nutrition, d’un espace de couchage, de jouets et d’autres accessoires divers, vous devrez prendre soin du pelage de votre animal, lui fournir les conditions d’une bonne activité physique et surveiller son état de santé. Certains chiens ont besoin de plus, d’autres de moins. Par exemple, peu importe à quel point vous aimez un chiot bichon maltais, si vous n’avez pas le temps et les moyens financiers pour un brossage et une coupe de poils réguliers, ce chien ne vous conviendra pas. Et certaines races de chiens ont une prédisposition génétique gênante aux maladies, dont le traitement peut être long et coûteux. Déterminez à l’avance ce que vous êtes prêt à sacrifier pour prendre soin de votre animal tout au long de sa vie.

Question budget, ne sous-estimez pas les frais vétérinaires. Les chiens sont comme nous : ils se blessent et tombent malades régulièrement. Si nous disposons de la sécurité sociale, ce n’est pas le cas du chien que vous adopterez. Les frais vétérinaires du quotidien sont généralement accessibles mais un passage chez le vétérinaire pour un problème de santé vous coûtera rapidement plusieurs centaines d’euros et ce, sans prévenir. Assurez-vous de toujours disposer d’un budget confortable et préventif, au risque de ne pas pouvoir aider votre chien lorsqu’il lui arrivera un pépin.

Adopter un chien adulte versus un chiot

Une autre caractéristique importante à laquelle il faut réfléchir est l’âge. Beaucoup de gens préfèrent avoir des chiots pour de nombreuses raisons, dont la plus courante est qu’ils sont très mignons et irrésistibles. Certaines personnes pensent qu’élever un chiot créera un lien plus fort. Mais éduquer et prendre soin des chiots peut être un travail difficile, et leur capacité à tester votre patience n’a pas de limites. D’un autre côté, les chiens plus âgés sont déjà entraînés à la propreté et préparés à la vie avec les humains, sans parler du fait que la période de « mâcher tout ce qui attire son attention » pendant la poussée dentaire est révolue depuis longtemps. Habituellement, les chiens plus âgés n’ont aucun problème à former des liens solides avec une nouvelle famille s’ils n’ont pas eu de traumatisme dans le passé (qui peut également être traité). Tout dépend donc de votre attrait naturel et des défis que vous êtes prêt à relever.

Choisir le type de race

Une fois que vous avez dressé une liste des traits de personnalité de votre chien idéal, il est temps d’explorer les races et les types de chiens. Commencez par votre refuge pour chiens local, où vous pouvez trouver des chiens de différentes races, que vous pouvez demander en détail au personnel du refuge pour en savoir plus. Il existe également de nombreux articles contenant des informations sur différentes races qui peuvent vous aider dans votre recherche. Si vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez choisir un groupe de chiens. Par exemple, les races du groupe Terrier ont tendance à être confiantes et énergiques, ce qui nécessite une main ferme et beaucoup de patience pour les entraîner. Les chiens de berger sont intelligents, relativement faciles à dresser et seront simplement heureux s’ils ont quelque chose à faire. Le revers de la médaille : vous ne pourrez les laisser sans activité, ils demandent une dépense physique et mentale au quotidien et avec vous !

Une fois que vous aurez affiné vos recherches, il vous sera utile de demander conseil à des personnes qui ont de l’expérience avec les races qui vous intéressent. Si vous ne connaissez personnellement aucune de ces personnes, cherchez sur Internet : il existe de nombreux forums et communautés dédiés aux races individuelles. Vérifiez auprès de votre vétérinaire, qui peut non seulement vous renseigner sur le tempérament d’une race en particulier, mais peut également vous dire si les races que vous avez choisies sont prédisposées à des maladies que vous devez connaître. Il peut également vous recommander un bon refuge ou une pépinière. Gardez à l’esprit qu’il existe de nombreux refuges spécifiques à la race et que vous n’avez pas à dépenser beaucoup d’argent pour obtenir un chiot de race pure.

Chiens de race pure versus chiens de race mixte

La plupart des refuges sont faciles à trouver pour les chiens de race pure qui ont besoin d’amour et de foyer, mais il est plus probable que vous trouviez une vaste sélection de chiens de races mixtes. Vous pensez peut-être que le tempérament d’un chien de race mixte est plus difficile à prévoir, mais si vous savez quelles races composent le mélange, ce n’est pas si difficile. Les races de chiens mixtes ont généralement un équilibre des traits dominants de leurs parents. Souvent, leur tempérament se situe quelque part au milieu de l’extrême prononcé des chiens de race pure. De plus, selon la Society for the Protection of Animals aux États-Unis, les chiens de race mixte sont moins sujets aux défauts génétiques qui résultent parfois d’un sur élevage des races de chiens pures. Si vous envisagez d’adopter un animal de compagnie dans un refuge, parlez à un travailleur du refuge ou à un bénévole des traits de personnalité que vous recherchez. Il ou elle vous aidera à trouver la meilleure option.

Après avoir passé en revue toutes ces questions, vous pourriez penser que trouver un chien avec le bon tempérament est presque aussi difficile que de trouver votre âme sœur. Mais cette décision doit être prise au sérieux. Finalement, le chien deviendra une partie intégrante de votre vie pour les 10 à 15 prochaines années. Il est de votre responsabilité de choisir un chien qui s’adaptera parfaitement à votre foyer et que vous êtes certain de pouvoir assumer sur chacun des aspects.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *