Press ESC to close

Comment apprendre à votre chien à ne rien faire ?

L’éducation canine est un sujet important pour tous les propriétaires de chiens. Apprendre à votre chien à ne rien faire peut sembler contre-intuitif, mais c’est en réalité une compétence essentielle pour son bien-être et la tranquillité de votre foyer. Nous explorerons ici différentes techniques pour enseigner à votre chien à se calmer et à se poser, même lorsqu’il est tenté de courir partout comme un fou. Nous examinerons également l’importance de l’apprentissage de la détente pour votre chien et les avantages que cela peut apporter à la relation que vous entretenez avec lui.

Pourquoi apprendre à votre chien à ne rien faire ?

Avant d’explorer les techniques d’enseignement, il est important de comprendre pourquoi il est bénéfique d’apprendre à votre chien à ne rien faire. Tout d’abord, un chien qui court partout dans la maison peut être source de désordre et d’irritation pour les autres animaux de compagnie ou les membres de votre famille. De plus, cela peut être dangereux, surtout si un chien est sur le passage d’un humain, en particulier s’il s’agit d’un enfant ou d’une personne âgée. En enseignant à votre chien à se calmer et à se reposer à l’intérieur de la maison, vous créez un environnement plus paisible et sécurisé pour tous.

L’enjeu se trouve aussi à l’extérieur. La promenade est généralement le temps fort de la journée du chien. C’est là qu’il « lâche les ballons », qu’il se dépense, court, joue… Mais parfois, la situation demande au chien de ne rien faire au moins quelques minutes : lorsque vous parlez avec un voisin dans la rue, si vous devez vous arrêter dans un endroit à fort passage, lorsque vous prenez un café en terrasse en rentrant du marché, dans la salle d’attente du vétérinaire… Le chien doit avoir la capacité de rester calme et de ne rien faire durant ces quelques minutes où vous ne pouvez pas garder votre attention sur lui et où son calme est requis.

L’importance de répondre aux besoins du chien en amont

Avant d’enseigner à votre chien à ne rien faire, il est important de s’assurer qu’il reçoit suffisamment d’exercice physique et mental. Un chien qui n’est pas suffisamment dépensé physiquement et mentalement aura du mal à se poser et à se calmer. Assurez-vous de promener votre chien tous les jours et de lui offrir des activités stimulantes, telles que des jeux d’odorat ou des jouets interactifs. L’exercice régulier favorise la libération d’endorphines, ce qui peut contribuer à la détente de votre chien.

Pour que le chien soit en capacité physique, physiologique et psychologique de se calmer, il vous faudra avoir répondu à tous es besoins avant de lui imposer ce moment de calme. Autrement, le chien ne pourra tout simplement pas faire autrement que de gesticuler, chercher à s’occuper et vous tomberez alors dans ce cercle vicieux de répétition des ordres et de refus répétés de la part de votre compagnon. Une situation qui, nous en conviendrons, est à éviter.

A ce sujet : découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les besoins du chien avec notre article : Les besoins du chien, le secret d’un chien heureux.

Créer un environnement calme à l’intérieur

L’une des premières étapes pour enseigner à votre chien à ne rien faire est de créer un environnement calme à l’intérieur de votre maison. Évitez les stimulations excessives, comme les jeux énergiques à l’intérieur, qui pourraient exciter votre chien. Apprenez-lui à se poser tranquillement en votre présence, en lui offrant un endroit confortable où se reposer, comme un panier ou un tapis dédié. Utilisez des signaux visuels, tels que des gestes ou des mots spécifiques, pour indiquer à votre chien qu’il est temps de se calmer.

Ne le poussez pas à la faute en laissant trainer ses jouets dans la maison. On recommande, quelque soit le tempérament de votre chien, de ne lui laisser qu’un jouet d’occupation disponible. Au fil du temps, ce jouet deviendra banal et votre chien ne s’en saisira que lorsqu’il a besoin d’évacuer un trop plein d’énergie et ne sera pas sur-stimulé, à l’inverse, par la présence de nombreux jouets tous les plus amusants les uns que les autres.

Pour un chien calme en intérieur, il faut d’abord répondre à ses besoins essentiels puis créer un environnement qui ne sera pas excessivement stimulant pour lui permettre de se poser de lui-même.

Utiliser des techniques de renforcement positif

Lorsque votre chien adopte un comportement calme et détendu, il est important de le renforcer positivement. Utilisez des friandises, des caresses ou des mots d’encouragement pour récompenser votre chien lorsqu’il se comporte de manière souhaitée. Le renforcement positif est une méthode efficace pour enseigner à votre chien à ne rien faire, car il associe le comportement calme à quelque chose de plaisant et de gratifiant.

Félicitez donc le chien lorsqu’il entreprend de se mettre au calme : il retourne à son panier, il se couche dans un coin calme, il attend sagement, … Progressivement, récompensez le chien au bout de quelques minutes de calme. Bien entendu, on y va tout doux pour les félicitations vocales, on y met une énergie basse pour ne pas « ré-activer » le chien par notre propre énergie.

Cela va de soi : on ne réveille pas le chien pour lui donner une croquette ! En dormant, il a déjà la meilleure récompense : un repos bien mérité et au calme. Vous pourrez le récompenser à son réveil naturel en partant en promenade, en lançant une activité ou simplement en passant un joyeux moment avec lui.

Établir une routine de détente

Pour aider votre chien à se calmer et à se reposer régulièrement, établissez une routine de détente. Prévoyez des moments spécifiques chaque jour où vous encouragez votre chien à se poser et à se détendre. Cela peut être après une promenade, avant les repas ou le soir avant le coucher. Créez un environnement propice à la détente, en abaissant les lumières et en étant vous même dans une énergie calme et sereine pour que le chien voit directement dans votre comportement ce que vous attendez de lui. Votre chien apprendra progressivement à associer ces moments de détente à la tranquillité.

En extérieur, prenez quelques minutes à chaque promenade pour apprendre à ne rien faire ne extérieur. Si cela peut être difficile en ville face à la présence de nombreux stimulis, commencez à la campagne et dans les parcs. Un banc, un rocher, une prairie… Prenez quelques minutes pour vous assoir vous-même et inviter le chien à vous imiter. Commencez par quelques secondes, récompensez le chien et reprenez votre promenade. Augmentez la durée du temps calme une fois cette première étape réussie puis, lorsque vous avez confiance, répliquez cela dans des environnements plus stimulants.

Éviter les mauvaises habitudes

Il est important de ne pas laisser votre chien adopter de mauvaises habitudes dès son plus jeune âge. Bien qu’il soit tentant de laisser un chiot faire ce qu’il veut, il est essentiel d’établir dès le départ des limites claires et cohérentes. En posant un cadre cohérent, vous aidez votre chien à comprendre ce qui est attendu de lui à l’âge adulte. Cela évite également les frustrations et les comportements indésirables lorsque votre chien grandit.

Faire preuve de patience et de persévérance

Enseigner à votre chien à ne rien faire peut prendre du temps et de la patience. Chaque chien est unique et certains peuvent avoir besoin de plus de temps pour se calmer que d’autres. Soyez patient et persévérez dans votre enseignement. Récompensez et encouragez chaque petit progrès réalisé par votre chien. Avec le temps, vous constaterez des améliorations significatives dans la capacité de votre chien à se poser et à se reposer.

Si vous avez un jeune chien énergique, nous vous recommandons la lecture de l’article A quel âge un chiot s’assagit ? qui vous donne toutes les clés et étapes pour un chien calme au quotidien.

Comme toujours dans l’éducation et le travail de comportement, la progressivité est essentielle. N’attendez pas de votre chien qu’il sache rester couché 30 minutes au café en plein centre-ville dès les premiers essais. Commencez dans des endroits calmes, augmentez progressivement la durée de ces périodes de calme pour la difficulté de l’environnement.

Enseigner à votre chien à ne rien faire est un processus essentiel pour favoriser sa détente et son bien-être, ainsi que pour créer un environnement harmonieux dans votre foyer. En utilisant des techniques de renforcement positif, en créant un environnement calme et en établissant une routine de détente, vous aiderez votre chien à développer la compétence de se calmer et de se reposer lorsque cela est nécessaire. Soyez patient et persévérez dans votre enseignement, et vous récolterez les fruits d’un chien calme et équilibré.

L'infolettre de Mon Éducateur Canin

Abonnez-vous à notre infolettre et recevez nos prochains articles sur l'éducation canine gratuitement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×